Plan agriculture : cap sur 2021

Publié 17-12-2020 par SQY -

Comment faire de l’agriculture urbaine une force, voire un levier de développement à Saint-Quentin-en-Yvelines ? Depuis 2018, le plan agriculture poursuit cet objectif, en lien avec les quelque 40 agriculteurs que compte le territoire, les 12 communes, les partenaires institutionnels (Chambre d’agriculture, Conseil régional, Conseil départemental…) ainsi que les structures spécialisées et le tissu associatif (Plaine de Versailles et Terre et Cité notamment).

4 projets locaux et une étude

Le 3 décembre dernier, une visioconférence réunissait une cinquantaine d’élus, techniciens, et partenaires afin de réaffirmer les dynamiques engagées dans le cadre du mandat qui débute actuellement. En présence de Bertrand Houillon, maire de Magny-les-Hameaux et vice-président élu aux Espaces verts et à l’Agriculture, les axes du plan « agriculture locale et circuits courts » ont été rappelés : sensibilisation grâce à la communication, environnement et biodiversité, accompagnement des porteurs de projets, développement de filières et de marchés locaux, accompagnement des projets citoyens, urbanisme, paysage et foncier. L’atelier a également permis de présenter plusieurs projets locaux, qu’il s’agisse des actions menées au sein des cantines scolaires de Villepreux, du projet de ferme-école Graines d’avenir à Buloyer (Magny-les-Hameaux), du projet alimentaire territorial Sud Yvelines ou encore du portail Manger local du Plateau de Saclay. Les échanges ont enfin permis de rappeler qu’une étude sera lancée, dès 2021, sur le développement des circuits courts et de proximité en restauration collective publique communale et intercommunale. Menée pendant un an, elle devrait permettre d’affiner dès 2022 une stratégie et de proposer un ensemble de pistes opérationnelles.

https://esqymo.sqy.fr/library/userfiles/presentation_3_decembre.pdf

Un film sur l’agriculture locale

La communication fait d’ores et déjà pleinement partie des actions fortes déployées par SQY. Livret et exposition « Manger local » (2019), page Facebook de soutien aux commerçants et producteurs locaux (depuis mars 2020), campagne d’affichage… Il s’agit de faire connaître la richesse agricole d’un territoire qui n’en manque pas, et dont l’urbanisation forte (époque ville nouvelle, années 1970 à 2000) n’a pas totalement altéré l’identité agricole de certaines communes. Un film, disponible sur Youtube, permet de le démontrer, et également de montrer la dynamique des agriculteurs eux-mêmes. Tourné juste avant le confinement, il effectue un tour d’horizon du « monde agricole » à Saint-Quentin-en-Yvelines, sur un mode sensible. À visionner absolument.